dimanche 26 mai 2013

Le JDD du 26 Mai 2013



Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

30 commentaires:

  1. pas gentil cà Lulu de nous cueillir juste avant le repas dominical. Alors je lance Raymond Radiguet pour le portrait en haut à gauche, entre la cuisson des asperges et la réalisation de la sauce mousseline ( mais non pas le portrait ,... le message )
    A plus tard.
    Jocelyne

    RépondreSupprimer
  2. 1923... la découverte de la tombe de toutankhamon
    1923 l'année de la mort de raymond radiguet
    ça crame sur ma cuisinière !!

    RépondreSupprimer
  3. 1923 l'année de la naissance de Raymond Monory
    les odeurs de brûlé s'aggravent dans la maison

    RépondreSupprimer
  4. 1er septembre 1923 le tremblement de terre de Kantö (Tokyo, Yokoama 140 000 victimes)

    RépondreSupprimer
  5. Ah oui, mais c'est évident : année du décès de "notre" Pierre Loti, celui-là quand même fallait que je le trouve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Forcément, il fallait que je le place, je suis allée dans son bistrot préféré à Istanbul ;-)

      Supprimer
  6. Bonjour Michelaise,


    je suis ravie de vous retrouver. Vous aviez un peu déserté ces temps derniers et je me sentais bien seule pour défendre la noix périgourdine. Pour un retour c'est un retour en force . Quatre d'un coup , comme le vaillant petit tailleur. Il n'y a pas que dans la cuisine que cela chauffe !!!
    Aidée par la découverte de 1923 je propose une image du film " les lois de l'hospitalité" film de Buster Keaton sorti en 1923 pour la scène à droite.
    Il nous reste le moustachu à l'air suffisant du centre ( quand ils se cachent derrière une barbe ou une moustache on a beaucoup plus de mal à les débusquer ne trouvez-vous pas?)
    Je vous suggère des crèmes ... brûlées pour le dessert.
    Jocelyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jocelyne, elles étaient bonnes ces asperges à la sauce mousseline ??? J'avoue que le moustachu m'a renvoyée à mes casseroles, cherchant une deuxième naissance en 1923 je me disais que ça ne collait pas !
      Bon ce matin j'étais contente pour une fois de ne pas arriver après la bataille !! Je vais vois où en sont les z'autres !!

      Supprimer
    2. les asperges étaient bonnes au point de faire oublier la sauce.
      Le moustachu m'irrite. Pas vous?
      Poutoux.
      Jocelyne

      Supprimer
  7. Our Hospitality "" "Il n'oubliera jamais notre hospitalité ""(Keaton. Blystone. 1923)

    Je termine mes fraises!

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou tonton Mitch, j'a même pas cherché le film puisque c'est "votre truc", même si cette fois-ci c'est Jocelyne qui a trouvé !! Fraises ici aussi pas crème brûlée, notre Lulu a semé la zizanie dans les cuisines !!

      Supprimer
  8. Ici c'était roti de porc petites patates rissolées maison, crème renversée maison...
    Le moustachu au centre ? Certes j'ai fait le JDD expresso, un torchon dans la main gauche, une épluche patates dans la droite, mais il fallait bien pimenter un peu l'affaire ! Radiguet, Monory, Pierre Loti, c'était du tout cuit !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vois bien que vous nous tendez une perche Lulu avec votre "expresso" exprimé à deux reprises; vous ne nous avez pas habitués aux redites donc cette répétition à son utilité à mon avis . Je n'arrête pas de lancer ma ligne depuis tout à l'heure . Des barbus, moustachus, chevelus, dégarnis voire chauves, j'en ai pêchés un certain nombre* mais mon hameçon n'est pas parvenu à ferrer le croc de cette moustache - là. Et "expresso" ne constitue pas une révélation pour moi...
      Alors les P'tits Lu si vous avez une idée...
      Jocelyne
      je vous rassure, ils ne sont pas en train d'agoniser la bouche ouverte, je les remets à l'eau
      immédiatement .

      Supprimer
    2. Oh ça va Lulu, pour une fois que je trouve, je sais c'était facile, mais pas tout cuit, trop cuit !!! Bon je vais tenter d'y réfléchir encore un peu... il faut trouver la "une" mais je ne comprends pas, elle est très claire la "une" y a qu'à lire ce qui est écrit d’habitude Lulu nous cache tout !! Y a-t-il des informations subliminales ??
      Allons sus au moustachu

      Supprimer
    3. je suis d'accord avec vous Michelaise , la Maîcresse n'a pas le bon-point facile aujourd'hui. Pour la une y en a-t-il une? J'avoue m'être posé la question en vain.
      A bientôt.
      Jocelyne

      Supprimer
    4. Moi je commence à devenir incollable sur l'année 1923, mais en vain !! j'ai tenté des tonnes de trucs et j'y arrive pas. Appel à mon Alter ego "y s'est passé quoi en 1923 ??" réponse "c'est l'année de naissance de ma mère" ! Donc acte ...

      Supprimer
    5. Ah j'oubliais ne vous casser pas le caillou avec la Une, il n'y en a pas c'est juste le journal du jour !

      Supprimer
    6. C'est une histoire un peu têtue, normal c'est une histoire de bretons...

      Supprimer
  9. Ah il va falloir que je fasse attention à mon vocabulaire, pas d'indice dans expresso ;-)
    Michelaise, tu trouves ce moustachu et tu es la reine de ce JDD, ne te restera plus qu'à rouler en Cadillac, tu ne le trouves pas....Tu iras casser des cailloux à Cayenne !
    Alors ?
    Car comment dire... Il y a parfois dans l'histoire, des moustachus qui, en disparaissant sans laisser de trace, en laisse une longue dans l'histoire, comme un boulet au bout d'une chaine...

    RépondreSupprimer
  10. Allez hop apéro au soleil !!! Enfin !!!

    RépondreSupprimer
  11. A la tienne Lulu, mais ce n'est pas Eugène Dieudonné, ni Albert Londres qui est allé à Cayenne en 1923... encore moins Bonnot !! Quelle galère ce truc !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas celui qui est en photo qui est allé à Cayenne, mais il roulait en Cadillac...

      Supprimer
  12. C'est l'affaire Seznec !! et ce n'est pas seznec mais Quéméneur ... ouf

    RépondreSupprimer
  13. Ah! ben bravo! C'est très fort de café et cela méritait bien un apéro . Elle nous aura amplement baladés Lulu par QUEMENEUR interposé. Suivant ma fausse piste je suis même allée faire un tour du côté de la Bomann 1923 un modèle de machine à expresso. J'en suis rouge de confusion mais on s'est drôlement bien amusés.
    J'espère que les barbus visionnés ne vont pas peupler nos rêves!
    Bonne soirée à tous

    Jocelyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans blague Jocelyne vous avez trouvé une Bomann 1923 ? Trop rigolo !
      Bonne soirée à vous tous !
      Et bonne fête à toutes les mamans avec ou sans machine à expresso !

      Supprimer
  14. aie aie !!! j'arrive après la bataille !!! mais vos propos à tous sont savoureux, c'est un régal.
    bises

    RépondreSupprimer
  15. Tellement débordée que j'ai rejoint le train à l'arrivée ! je me suis délectée, en passant. :)

    RépondreSupprimer
  16. Je suis franchement en retard mais j'admire tout de même cette une !
    Amicalement.

    Roger

    RépondreSupprimer